Facebooktwitterlinkedinmail

C’est un lingot d’or retrouvé par hasard, le 13 mars 1981, au nord de l’Alameda Central, l’un des parcs de Mexico. Une découverte qui prend un tour nouveau avec les recherches effectuées récemment. Il est authentique. Il vient du trésor de Moctezuma.

Lingot d'or © Archivo digital, MNA-INAH-CANNON
Lingot d’or © Archivo digital, MNA-INAH-CANNON

Il a fallu attendre presque 40 ans, 39 très exactement, pour que l’on sache enfin d’où provenait ce lingot d’or. Il a été retrouvé par hasard lors de la construction de la Bancen Central en plein Mexico. Un ouvrier est tombé dessus. Il était enterré à 4,80 mètres de profondeur. C’était le 13 mars 1981. Depuis, le mystère demeurait : était-on en présence de l’or volé à Moctezuma ?

De l’or volé à Moctezuma

Grâce au progrès technologique, l’archéologue Leonardo López Luján a réussi à le dater et à l’authentifier. Il a pu répondre à la question que se posaient les chercheurs. Oui, il s’agit bien de l’or volé par Hernan Cortès au dernier empereur aztèque, Moctezuma. Le 30 juin 1520, son armée est en pleine déroute. Il tente de fuir la capitale Mexico-Tenochtitlan avec son butin. C’est la fameuse “Noche Triste”. Alors qu’il s’échappe avec ses hommes, il perd une partie de l’or dont ce fameux lingot. L’endroit où il a été retrouvé correspond au chemin emprunté par le conquistador et ses troupes.

76,2% d’or

Aujourd’hui, le lingot fait partie des pièces exposées au Musée National d’Anthropologie (MNA). Lors de son analyse, l’archéologue a pu détecter exactement de quoi il était composé. En l’occurrence, de 76,2 % d’or, 20,8 % d’argent et 3 % de cuivre. Selon le chercheur, le lingot de 1,930 kg, aurait pu être fondu entre novembre 1519 et juin 1520. Bernal Díaz del Castillo y fait référence dans son livre L’Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne, mais il aura fallu attendre les recherches de Leonardo López Luján pour l’authentifier.

Source : INAH