Facebooktwitterlinkedinmail

Le lac Titicaca était sacré sous les Incas. C’est de là que serait né le soleil. Mais avant les Incas, ce sont les Tiawanaku qui vivaient là. Les archéologues fouillent le lac à la recherche de traces de cette civilisation disparue…

Lac Titicaca © Flickr/Evaneos.com
Lac Titicaca © Flickr/Evaneos.com

La civilisation Tiawanaku s’est épanouie entre le 5e et le 11e siècle de notre ère. Les spécialistes affirment qu’il s’agit du premier empire andin car la civilisation s’est étendue vers le nord. Au sud du lac de Titicaca se trouve la cité de Tiahuanaco. Sur place, on peut voir une pyramide et un temple semi-souterrain. La porte du soleil pèse 10 Tonnes. Tiahuanao a suscité bon nombre d’interprétations assez farfelues comme quoi les extraterrestres avaient construit la ville.

A l’époque, 50 000 personnes vivaient là. Christophe, un ancien étudiant de l’archéologue belge Peter Eeckhout a fait des fouilles sur place. “Toutes les données indiquent que c’était une culture de la terre, de l’agriculture intensive. Ils avaient des grands troupeaux, c’était leur richesse“, explique l’archéologue. Mais nulle part, il n’est question du lac. Christophe a donc passé son diplôme de plongeur pour pouvoir fouiller les eaux du lac Titicaca et voir quels secrets il cachait.

Le lac regorge d’objets liés au culte du Dieu aux bâtons

Par le passé, l’équipe du commandant Cousteau a fouillé le lac en 1968. Mais elle fait chou blanc. Dans les années 90, l’américain Johan Reinhard plonge à son tour et découvre quelques objets. Christophe a exploré une dizaine de sites, les plus riches en trouvailles est situé à Koha. Des ossements de lama, de la céramique, un encensoir, des feuilles d’or… Tout cela correspond à des offrandes. Grâce à ces découvertes, les archéologues ont réussi à comprendre que les Tiawanaku faisaient offrande au Dieu aux bâtons de lamas vivants parés de décorations en or. Un peu plus loin des objets liés à la pêche ont été retrouvés. Et si ces objets ont été découverts sous l’eau… C’est parce qu’à l’époque, le lac était beaucoup moins étendu et profond.

Ainsi, le lac Titicaca n’avait pas seulement un rôle sacré mais servait aussi à la pêche et à des activités commerciales. Ce qui change la physionomie de la civilisation Tiwanaku que l’on pensait seulement tournée vers la terre et l’agriculture.

Enquêtes archéologiques – Titicaca : la mer des Tiwanaku. Disponible sur le replay d’Arte jusqu’au 16 juillet 2020.