Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Les chercheurs ont trouvé les restes d’un homme dans un puits sur le site de Zultépec-Tecoaque, à Tlaxcala. A ses côtés, des os d’enfants et des objets en céramique, dont un bol dans lequel était servi le pulque. Le défunt serait associé au dieu Ometochtli…

Les recherches continuent sur le site de Zultépec-Tecoaque à Tlaxcala. © INAH
Les recherches continuent sur le site de Zultépec-Tecoaque à Tlaxcala. © INAH

Les restes d’un homme âgé 25 à 28 ans associé au dieu du pulque Ometochtli,  ont été découverts dans un puits du site archéologique de Zultépec-Tecoaque début novembre.

Il pourrait s’agir d’une personne haut placée du peuple Acolhuas. Il était enterré à plus de 6 mètres sous terre dans une position allongée. Une bizarrerie, signalent les chercheurs, puisque d’habitude les défunts sont retrouvés en position fœtale qui symbolise la renaissance.

« Certains os longs présentent des coupures droites, comme s’ils avaient été sectionnés avec un objet contondant, sûrement pour pouvoir l’introduire dans le puits« , précise une des archéologues Bertha Alicia Flores Hernández.

« C’était une personne de la haute société, peut-être un prêtre ou un gouverneur auquel on a associé le glyphe du dieu Ometochtli« , ajoute cette dernière.

Des signes de cannibalisme ?

Outre ce squelette, les archéologues ont sorti du puits les ossements d’au moins trois enfants, des poteries, mais aussi une pierre peinte en bleue et ornée de deux lapins, représentation du dieu Ometochtli, le dieu du pulque.

D’après Bertha Flores, interrogée par le journal Mexico News Daily, ces enfants auraient pu être sacrifiés. Ils ont probablement été cuits ou bouillis, voire mangés. Impossible pour l’heure de savoir si les enfants ont été tués sur place ou s’ils ont été ramenés d’un autre lieu. Seule une étude approfondie des os permettra de le dire.

Depuis le mois d’août 2015, le site de Zultépec-Tecoaque, à Tlaxcala, fait l’objet de fouilles. C’est là qu’une caravane composée de 550 personnes accompagnant le conquistador Hernan Cortès, a été sacrifiée par les Acolhuas, alliés des Aztèques.  Des crânes attestant du massacre ont été retrouvés récemment.

De mystérieux ossements découverts dans une ancienne cité aztèque au Mexique par Gentside Découverte

Source : INAH