Facebooktwitterlinkedinmail

Les cénotes, ces cratères remplis d’eau principalement situés dans le Yucatán au Mexique, avaient une valeur particulière pour les Mayas.

Le cénote de Chichen Itza © M.C.
Le cénote de Chichen Itza © M.C.

Les cénotes sont une curiosité géologique que l’on trouve principalement au Mexique. La région du Yucatán est celle qui abrite le plus de ces cavités remplies d’eau. Ces bassins ont pour la plupart vu le jour après un effondrement de terrain. Vu du sol, on voit un énorme rond et des parois abruptes. Au fond, l’eau est souvent cristalline. Dans le Yucatán, certains cénotes sont reliés entre eux. Certains se poursuivent dans des galeries souterraines immergées. Le mot cénote vient du maya Dz’onot qui signifie “caverne avec de l’eau”.

Les cénotes représentent l’entrée de l’inframonde

Chez les Mayas, ils revêtaient un rôle particulière. Ils servaient à alimenter en eau douce les villages alentours. Ce qui est toujours le cas aujourd’hui mais ils avaient aussi un rôle religieux. Ainsi, des recherches dans le cénote de Chichen Itza ont permis de mettre à jour des ossements et des offrandes en or. En février 2020, des membres de la protection civile ont trouvé un autel à l’intérieur d’un cénote à Playa del Carmen.

Ces découvertes ont permis de conclure que les cénotes étaient des lieux de sacrifices. En effet, dans les croyances Mayas, ces gouffres étaient l’entrée de l’inframonde. Dans le Yucatán, les Mayas s’en servaient pour des rituels de pluie, de mort, de réincarnation car les mayas de la péninsule croyaient que Chaac, le dieu de la pluie, vivait dans les cénotes.

En France on dénombre seulement deux. Le gouffre de l’œil doux situé dans le massif de la Clapes, non loin de Narbonne dans l’Aude et Trou aux tortues, à Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie.

Sources : Dictionnaire insolite du Mexique, Por Esto, Wikipedia.