Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Une nouvelle étude scientifique publiée en février affirme que la salmonelle est à l’origine de la fin de la civilisation aztèque.


 

Une bactérie peut-elle anéantir une civilisation entière ? C’est en tout cas l’hypothèse émise par des chercheurs dont l’étude a été publiée début février. Ils pensent que la salmonelle a participé à la chute de la civilisation aztèque.

En réalisant des tests ADN sur des ossements issus d’une sépulture de Teposcolula, une ville située au nord d’Oaxaca, ils ont retrouvés des traces de salmonelle de type Paratyphi C. Cette souche de salmonelle serait à l’origine de l’épidémie qui a tué 80% des habitants de la région entre  1545 et 1550.

Cette étude, reprise en masse dans la presse spécialisée, doit encore être approuvée par la communauté scientifique et déjà certaines voix s’élèvent pour la dénoncer, comme celle de Michael E Smith, un archéologiste américain…

Pour découvrir la teneur exacte de cette étude, les méthodes utilisées etc., regardez la vidéo ci-dessus !