Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Le maréchal François Achille Bazaine, connu pour avoir contribué à la défaite française lors de la guerre franco-prussienne de 1870, est passé par le Mexique. Après la prise d’Oaxaca, il épouse Maria-Josefa de la Peña alias Pepita…

Rosario Acosta Nieva et Eric Taladoire
Rosario Acosta Nieva et Eric Taladoire

Rosario Acosta Nieva, archéologue mexicaine et Eric Taladoire, archéologue spécialiste des Mayas et de la Mésoamérique se sont penchés sur la vie de Maria-Josefa de la Peña, alias Pepita. Cette jeune fille a une histoire extraordinaire et sa rencontre avec le maréchal François Achille Bazaine, à l’âge de 17 ans, a bouleversé sa vie…

« Définir une femme par son mariage, aussi prestigieux soit-il, nous paraissait injuste. Surtout parce qu’elle a démontré avoir une tête bien faite puisque c’est la Petite Maréchale qui conçoit le plan d’évasion de son mari et que pour le mener à bien, une bonne dose de courage de sa part a été nécessaire. Nous pensions donc qu’elle méritait une recherche en bonne et due forme, même si on n’avait pas la moindre idée du volume d’informations qu’on pourrait obtenir, ni à quoi cela nous conduirait« , explique Rosario Acosta dans une interview qu’elle nous a accordée.

Cette histoire peu connue et le destin de Pepita, cette Mexicaine débarquée en France pour suivre son maréchal de mari, font l’objet d’un livre à paraître aux Editions Ginkgo.

Jeudi 24 octobre à 19h, Rene Ceceña, docteur en histoire, présentera le livre Pepita la femme du Traître, lors d’une conférence à la Maison du Mexique à la cité Internationale de Paris. La conférence sera suivie d’un vin d’honneur. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

4e de couverture Pepita, la femme du traitre

Pepita, la femme du traître de Rosario Acosta Nieva et Eric Taladoire, Ginkgo Editeur. 18 euros.