Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

L’Etat italien vient de restituer 12 pièces de la période préhispanique au Mexique. Parmi elles, une figurine en céramique Olmèque.


Objets restitués par l'Italie © Héctor Montaño INAH.
Objets restitués par l’Italie © Héctor Montaño INAH.

Un petit vase de Teotihuacan, une pièce en céramique de tradition Mezcala ou encore une figurine issue de la culture Remojadas et Olmèque… En tout, 12 pièces ont été restituées au Mexique par l’Etat italien le mercredi 14 décembre.

Un simple contrôle de routine…

Tous ces objets sont issus de cultures préhispaniques datant d’avant JC et allant jusqu’à la période Postclassique (90-1500 AP JC). Ces pièces ont été retrouvées par les carabiniers italiens en Calabre lors d’un contrôle de routine à l’aéroport d’Ancona. Elles ont été importées illégalement en Italie.

Une pièce olmèque rare

Selon l’archéologue Omar Silis, une des pièces les plus importantes retrouvées représente une figurine olmèque appelée « baby face ». Il s’agit de la représentation d’un enfant au sexe indéterminé. L’autre objet qui attire l’attention, toujours selon l’archéologue, est une figure anthropomorphe extraite d’une tombe dans l’Etat de Nayarit. Il s’agit de la représentation d’un musicien.

La France aussi

Ce n’est pas la première fois que le Mexique récupère des pièces volées destinées au marché Européen. Ainsi, en septembre 2015, l’association des amis du Mexique en France a retrouvé un bas-relief d’origine Olmèque. L’association a ensuite appelé l’archéologue Dominique Michelet en lui demandant s’il pouvait l’authentifier. Ce qu’il fit. Le bas-relief découvert à Ocosinongo au Chiapas en 1968 avait été signalé volé en 1972 par les archéologues. La France l’a officiellement restitué au Mexique depuis.