Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

A Teotihuacán, des chercheurs essaient de prouver qu’un tunnel relie la pyramide de la Lune à la place centrale de la l’ancienne cité… 

C’est une découverte qui a été rendue publique le 4 juillet dernier. Depuis plusieurs mois, des chercheurs de l’INAH (Institut National d’Anthropologie et d’Histoire) auscultent le sous-sol de Teotihuacán. Plus précisément, ils font des recherches sous la troisième pyramide du site : la pyramide de la Lune. Ce qu’ils viennent de mettre à jour pourrait nous en apprendre beaucoup sur la vie des habitants de l’époque…

Une méthode unique en son genre

Les chercheurs viennent de découvrir un conduit sous la pyramide grâce à un procédé appelé la tomographie électrique. Il permet de reconstituer le sous-sol en 3D sans faire de fouilles. Le conduit, enterré 10 mètres sous terre, relierait la pyramide à la place centrale de la cité. Pourquoi ? Quand a-t-il été construit ? On ne le saura pas avant plusieurs mois. D’après les premiers éléments, il s’agirait d’un tunnel dédié aux cérémonies religieuses.

En 2003 déjà, un tunnel avait été découvert sous le temple de Quetzalcóatl, aussi appelé pyramide du Serpent à plumes. Des centaines d’artefacts avaient été retrouvés sur place. Malheureusement, ce ne fut pas le cas pour celui sous la pyramide du Soleil. Quand les fouilles ont commencé dans les années 70, les archéologues se sont rendu compte qu’il avait été mis à sac par des pillards au XVIe siècle. Si le tunnel sous la pyramide de la Lune est resté fermé, il pourrait devenir une priorité pour les fouilles à venir sur le site…

Un site très touristique

Avec 227 870 visiteurs, Teotihuacán est le site archéologique qui a attiré le plus de monde durant l’équinoxe de printemps 2016. Située à moins d’une heure de Mexico, la capitale, la cité des dieux fait aussi partie des sites les plus photographiés sur Instagram ! Début mai 2016, on comptait 180 121 publications sur le hashtag #Teotihuacan.