Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Quand on visite les cités mayas du Mexique, tout est bien entretenu, propre. Pas une herbe dépasse. Pourtant, lorsque ces sites ont été découverts par les archéologues, ils ne ressemblaient pas du tout à ça… Exemple à Chichen Itza avec la pyramide Kukulkan et la sculpture du serpent.

Avant/Après de la tête de serpent Kukulkan à Chichen Itza

Pour visualiser les photos entièrement, faire bouger le curseur central vers la gauche ou la droite

Chichen Itza est une des cités majeures du Yucatán. D’inspiration Maya/Toltèque, elle possède de nombreuses pyramides, soubassements, un observatoire…

La cité a été découverte au milieu du XIXe siècle par John Lloyd Stephens et Frederick Catherwood. Grâce à la photo publiée sur la page facebook Edificios Mayas, on peut s’imaginer à quoi ressemblait le site à cette époque-là. Au milieu de la forêt tropicale émergeait la tête de Kukulkan, le dieu du serpent à plumes, qui donnera plus tard son nom à la pyramide centrale.

La sculpture prolonge le bas de l’escalier central de la pyramide vers le sol. On dit qu’à chaque équinoxe, le soleil dessine l’ombre du serpent qui descend du haut de la pyramide jusqu’à ce confondre avec sa tête sculptée en bas.

La sculpture a été mise à jour, restaurée. La pyramide a été entièrement dégagée tout comme les différents autres éléments qui composent l’ancienne ville de Chichen Itza.

L’occasion de faire un avant/après pour vous montrer la différence.