Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Tous les 12 octobre, aux USA, au Mexique et dans les pays d’Amérique Latine, on fête la date d’arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde en 1492. Au Mexique, cette festivité s’appelle el Día de la Raza ou Jour de la race, et elle a une toute autre signification…

Arrivée de Christophe Colomb en Amérique. Colección, Museo del Prado.
Arrivée de Christophe Colomb en Amérique. Colección, Museo del Prado.

Le Jour de Christophe Colomb (Columbus Day) est un jour férié fédéral aux États-Unis organisé depuis 1929. En Amérique Latine aussi, il continue d’être fêté.

Au Mexique par exemple, le « Jour de la Race » (Día de la Raza) est fête nationale officiellement depuis 1928, à l’initiative de José Vasconcelos. Mais ce n’est pas un jour férié et contrairement aux USA, il ne fête pas l’arrivée de Christophe Colomb.

Comme dans d’autres pays d’Amérique Latine, el Día de la Raza évoque la dite race iberoamericaine, avec l’idée du métissage et de syncrétisme culturel.

La raza est un thème qui revient régulièrement dans la musique mexicaine. Le groupe de hip-hop Kinto Sol a écrit une chanson intitulée « Raza es raza« , sortie sur l’album La sangre nunca muere. Le groupe de rock Molotov a aussi composé une chanson sur ce thème sur son dernier album : La raza es la pura raza.