Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Si vous passez par Alicante cet été, faites un crochet par le musée d’archéologie de la ville espagnole ! Ce dernier célèbre les Mayas dans une grande exposition visible jusqu’à la fin de l’année 2017.

Mayas, l’énigme des cités perdues, tel est le nom de l’exposition événement, visible en ce moment au musée d’archéologie d’Alicante (MARCQ), en Espagne. De Tikal au Guatemala à Palenque au Mexique, l’exposition retrace l’épopée de la civilisation Maya, disparue quasiment du jour au lendemain. 191 pièces sont exposées.  167 d’entre elles proviennent du Guatemala et 24 d’Allemagne.

L’exposition se divise en trois salles. Dans la première, vous pourrez découvrir les fondements de la civilisation Maya. Il y est question du Popol Vuh, le texte sacré des Mayas, sorte de Bible qui rassemble les mythes fondateurs de leur culture. Parmi les pièces remarquables exposées, un encensoir de la période classique (250-600) retrouvé au Guatemala à Escuintla mais aussi un panel composé de 160 hiéroglyphes provenant du site archéologique de Cancuén, toujours au Guatemala.

Panel 1 de Cancuén
Panel 1 de Cancuén

Grandeur et décadence

La seconde salle, inspirée des voûtes typiques des constructions mayas, propose de découvrir l’apogée de la culture jusqu’à sa chute brutale. Ne manquez le Dintel 1 de la Pasadita qui raconte comment le roi de Yaxchilán, Oiseau-Jaguar IV, a assis la grandeur de sa cité sur ses ennemis jurés de Piedras Negras, faisant de nombreux prisonniers. Le développement de cités majeures telles que Calakmul et Tikal sont aussi abordées.

Enfin, la dernière partie de l’exposition revient sur les stèles majestueuses et les sculptures monumentales créées par les Mayas. Le meilleur exemple est la stèle 89 de Calakmul. Haute de près de 2 mètres, large d’1m40, elle représente le souverain de Calakmul richement vêtu et tenant dans sa main droite un sceptre représentant le dieu K’awil.

L’exposition qui a déjà voyagé en Allemagne et en Hollande a déjà séduit des millions de visiteurs.

Mayas, l’énigme des cités perdues au Musée d’archéologie d’Alicante, du 25 mai 2017 à janvier 2018.
Adresse : Plaza. Dr. Gómez Ulla, s/n. 03013 Alicante.
Horaires : le lundi de 8h00 à 15h00 h, du mardi au vendredi de 8h00 à 19h00. Le samedi de 10h00 à 20h30 et le dimanche de 10h00 à 14h00.
Site web : http://www.marqalicante.com