Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Le 16 février 702 marque la mort du roi de Palenque : Serpent-Jaguar II, K’inich Kan B’ahlam II en maya. Retour sur le règne du fils de Pacal le Grand.

A Palenque, on lui doit le Groupe de la Croix. Serpent-Jaguar II a ainsi fait construire une série de plusieurs édifices en 692 au sud-est du site de Palenque, de l’autre côté de la rivière (Cliquez ici pour voir le plan). Le temple de la Croix, de la Croix foliacée et du Soleil, constituent un ensemble homogène qui domine le reste de la cité. Du haut du temple de la Croix, la vue sur le palais et la tour est imprenable.

C’est dans ce temple qu’a été découvert le Tablero de la Cruz, aujourd’hui remplacé par une réplique. Divisée en trois pans, cette œuvre représente Serpent-Jaguar II jeune, à gauche, revêtu d’un habit de cérémonie. A droite, il apparaît à l’âge adulte. Au milieu, séparant les deux représentations du roi de Palenque, est dessiné l’arbre de l’axe du monde.

Serpent-Jaguar II a regné 18 ans

Né en 635, Serpent-Jaguar II hérite du royaume de Palenque de son père, Pacal le Grand. Couronné le 5 janvier 684, il continue l’expansion de la cité maya en allant conquérir Toniná qui contrôlait alors les hauts plateaux du Chiapas. Au plus fort de sa grandeur, la cité de Palenque était habitée de 50 000 habitants.

Le successeur de Serpent-Jaguar II, décédé le 16 février 702 et enterré le jour même, fut Etang-du-perroquet III représenté sur la plate-forme du temple XIX.

K'inich Kan Bahlam II
K’inich Kan Bahlam II

Sources : Les Mayas et les Aztèques d’Antonio Aimi éditions Hazan, Chronicle of the Maya Kings and Queens, Simon Martin and Nikolai Grube, Thames & Hudson.